Accueil Vie de la SAR La Une Initiation Système solaire Constellations Lexique

Les galaxies

Corps célestes
• Les amas stellaires
• Les nébuleuses
• Les galaxies
• Qu'est-ce qu'une étoile
• Type d'étoiles
• Étoiles variables
• Étoiles doubles
• Étoiles symbiotiques
• Exoplanètes
• Les constellations
• Les observations

Une galaxie est, en cosmologie, un assemblage d´étoiles, de gaz, de poussières et de matière noire regroupés par la force gravitationnelle.

Notre galaxie, la Voie lactée

Notre système solaire se trouve dans une galaxie nommée La Voie lactée. Plusieurs centaines de milliards d´étoiles la compose et a une dimension d´environ 100 000 années-lumière ( 1 al = 9 460 730 472 580,8 km ).
La majorité des galaxies ont un nombre similaire d´astres, mais il existe des galaxies naines ayant seulement des dizaines de millions d´étoiles et des galaxies géantes avec plusieurs milliers de milliards d´étoiles.

Voie lactéeLa Voie lactée (appelée aussi « notre Galaxie », ou parfois simplement « la Galaxie », avec une majuscule) est le nom de la galaxie dans laquelle se situent le Système solaire (dont la Terre, notamment) et toutes les étoiles visibles à l'œil nu. Elle est partiellement visible dans de bonnes conditions d'observations (absence de pollution lumineuse), notamment sous les tropiques, sous la forme d'une bande plus claire dans le ciel nocturne. Comme nous sommes en son sein, et plus précisément à sa périphérie, il est difficile de connaître sa forme exacte, mais l'on sait que sa forme est assez semblable à celle de la Galaxie d'Andromède.
Notre galaxie est d'une galaxie spirale, mais il est difficile de savoir si c'est une galaxie spirale ordinaire ou une galaxie spirale barrée vu notre position. En 1991 les observations ont permis de constater un noyau avec une barre de faible extension.

Voie lactée Voie lactée


Le type de spirale de la Voie lactée (a, b ou c selon le degré d'ouverture des bras) est difficile à déterminer car nous n'avons pas de vue externe de notre Galaxie. Divers arguments favorisent des bras plutôt fermés (b) ou plutôt ouverts (c) aussi son type est-il considéré comme étant S(B)bc.

Sa forme générale est un disque de 100 000 al de diamètre ayant un bulbe central. Ce bulbe est entouré d'un halo sphérique de faible densité de 30 kpc de diamètre. Elle contient entre 200 et 400 milliards d'étoiles, dont le Soleil, pour une masse totale évaluée de l'ordre de plusieurs centaines de milliards de masses solaires.

La dénomination « voie lactée » désignait d'abord uniquement la partie observable à l'œil nu de notre galaxie qui crée la bande blanchàtre tracée dans le ciel nocturne par le disque galactique, mais elle est maintenant fréquemment utilisée pour désigner toute notre galaxie : elle s'écrit alors « Voie lactée » avec une majuscule, comme la Galaxie (notre galaxie) ou le Soleil (notre soleil).

Classification

Hubble sequence
La séquence de Hubble est une classification des types de galaxies basée sur des critères de forme et fut mis en place en 1936 par Edwin Hubble.



Classe E : ELLIPTIQUE

Elliptique
Dans la séquence de Hubble se trouvent les galaxies elliptiques de E0 à E7. Ces galaxies présentent à l'observation des sources lumineuses douces. Elles sont régulières et sans motif. Elles ont, comme leur nom l´indique, une forme elliptique. Elles sont notées de la lettre E, suivie d´un nombre x représentant leur degré d´excentricité apparent.



Classe S : SPIRALE

Spirale barrée NGC 2403 M33 galaxie spirale
La séquence de Hubble se divise en deux branches sur la lettre S qui représentent les galaxies spirales. Une galaxie spirale est un disque aplati avec une structure en spirale extérieure et un bulbe central. Suivant la forme de ses bras, diverses sous-catégories se présentent :
- Sa (SBa) : des bras diffus et très resserrés, un noyau important et lumineux
- Sb (SBb) : des bras moins enroulés que ceux des Sa, et le bulbe est relativement plus faible
- Sc (SBc) : des bras étendus et lâches permettant dévoir des amas stellaires et des nébuleuses. Le bulbe perd encore en importance par rapport à la catégorie Sb.
- Sd (SBd) : des bras très faiblement enroulés et fragmentés, la majorité de la lumière provient des bras et non plus du bulbe.

Classe S0: LENTICULAIRE

Lenticulaire
Entre les elliptiques et les spirales, se trouve une classe intermédiaire, les galaxies lenticulaires. Ces galaxies ont un bulbe central brillant, à la manière des galaxies elliptiques et une structure étendue en forme de disque qui l´entoure. À la différence des galaxies spirales, le disque galactique des galaxies lenticulaires ne présente pas de bras spiraux.



Classe Irr : IRREGULIERE

Galaxie irrégulière M 82 Irr II
Ces galaxies qui ne correspondent pas à la séquence de Hubble n´ont pas de structure régulière et sont donc appelées galaxies irrégulières. Hubble définit deux classes de galaxies irrégulières :
- Irr I : profil asymétrique n´ont pas de bulbe central ou de spirale évidente ; au lieu de cela, elle contiennent beaucoup d´amas individuels d´étoiles jeunes.
- Irr II : apparence asymétrique plus douce et ne sont pas clairement résolvables en étoiles ou en amas.

Crédits photographiques NASA : autres SAR

Rechercher sur le site
Valid HTML 5.0 L'usine à bugs !
Société d'Astronomie de Rennes - Maison du Parc - 2, Ave André Malraux - 35000 RENNES - SIREN 480 593 748 - APE 913E