Accueil Vie de la SAR La Une Initiation Système solaire Constellations Lexique

Céphée - Cepheus - Cep

CepheusDans la mythologie, Céphée était l'époux de Cassiopée et le père d'Andromède. Ces trois constellations se retrouvent dans la même région du ciel.
En raison de la précession des équinoxes, le rôle d'étoile polaire revenait aux étoiles γ (gamma) et α (alpha) de cette constellation, il y a 21 000 et 19 000 ans avant notre ère.
Alrediph

Quelques objets d'intérêt
objet commentaires

Référence : α Cep
Nom : Alderamin 
Type : étoile
Magnitude : 2.43
Distance : 48.8 a.l.
A.D. : 21h 18m 34.77233s
Déc. : +62° 35' 08.0681"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Autre appellation : Alderaimin.
Son nom signifie le « Bras droit » en arabe. La précession des équinoxes la remettra à nouveau étoile polaire dans 7 000 ans.

Référence : δ Cep
Nom : Alrediph
Type : étoile variable pulsante
Magnitude : 3.48 à 4.37
Distance : 980 a.l.
A.D. : 22h 29m 10.26502s
Déc. : +58° 24' 54.7139"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Célèbre étoile variable, type des céphéïdes, elle est également une étoile double ; la secondaire de magnitude 6.27 se trouve à 41". Ses variations lumineuses furent mises en évidence, en 1784, par l'astronome amateur anglais John GOODRICKE (1764 - 1786). En 1912, Henrietta Swan LEAVITT mit en évidence une relation entre la masse et la luminosité de certaines étoiles variables du Petit nuage de Magellan.
Cinq ans plus tard, Harlow SHAPLEY (1885 - 1972) parvint à traduire cette relation en une formule permettant d'appliquer la mesure de la distance de ces étoiles en fonction de leur luminosité apparente. Elles sont ainsi devenues de précieuses auxiliaires pour l'arpentage du ciel, en prenant le relais de la méthode des parallaxes. Les variations de ces céphéïdes vont de quelques heures à 70 jours avec une régularité chronométrique, le cycle ne variant que de 2 à 3 secondes par siècle !
Comme toutes les céphéïdes, δ Cep est une supergéante, son diamètre moyen fait 15 fois celui du Soleil, et ses pulsations se font exactement en 5 jours 8 heures 47 minutes et 31 secondes. Sa température de surface oscille entre 5 400 et 6 800 kelvins, la luminosité moyenne vaut 3 000 fois celle du Soleil.

Courbe de luminosité de δ Cep.
Schéma de la courbe de luminosité de δ Cep en fonction du rayon et de la température.

Référence : μ Cep
Nom : Erakis
Type : étoile variable pulsante
Magnitude : 3.43 à 5.09
Distance : 5 260 a.l.
A.D. : 21h 43m 30.46106s
Déc. : +58° 46' 48.1602"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Autre appellation : L'├ętoile grenat.
C'est une étoile variable semi-régulière, elle fut découverte par John Russell HIND (1823 - 1895) en 1848. La valeur moyenne de la période est de 730 jours. Elle a la particularité d'être l'étoile la plus rouge du ciel boréal. William Friedrich Wilhelm HERSCHEL l'appela d'ailleurs « Garnet sidus » (Astre grenat).
On l'a retrouve également parfois abusivement désignée comme « étoile de Garnet ».

Référence : S Cep
Nom : - -
Type : étoile variable pulsante
Magnitude : 7.4 à 12.9
Distance : 1 350 a.l.
A.D. : 21h 35m 12.82976s
Déc. : +78° 37' 28.1892"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Étoile variable de type Mira, la période est de 486.84 jours.

Référence : NGC 40 
Nom : Nœud papillon
Type : nébuleuse planétaire
Magnitude : 10.7
Distance : 3 590 a.l.
Dimension : 60" × 40"
A.D. : 00h 13m 01.01014s
Déc. : +72° 31' 19.0944"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse planétaire NGC 40Nébuleuse planétaire découverte par l'astronome écossaise Wilhelmina Paton Stevens FLEMING (1857 - 1911).
L'étoile centrale est de magnitude 11.6 et la vitesse d'expansion de 28 km · s-1.

Référence : NGC 188 
Nom : - -
Type : amas ouvert
Magnitude : 8.1
Distance : 5 000 a.l.
Dimension : Ø 14'
A.D. : 00h 48m 26s
Déc. : +85° 15.3'
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas ouvert NGC 188Avec un âge estimé à 5 milliards d'années, cet amas ouvert composé d'environ 150 à 200 étoiles toutes plus faibles que la 10e magnitude, est l'un des plus vieux connus.

Référence : NGC 6946 
Nom : Galaxie du feu d'artifice
Type : galaxie spirale Sc
Magnitude : 11.0
Distance : 107 a.l.
Dimension : Ø 8'
A.D. : 20h 34m 52.332s
Déc. : +60° 09' 13.24"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Galaxie NGC 6946De nombreuses supernovæ ont été observées dans cette galaxie spirale les : 19/7/1917, 17/7/1939, 6/7/1948, 29/02/1968, 11/12/1969 et le 28/10/1980. Cette dernière étant la plus lumineuse, magnitude 11.4. Elle s'éloigne de nous à plus de 260 km · s-1.

Référence : NGC 7023 
Nom : Nébuleuse de l'Iris
Type : nébuleuse en réflexion
Magnitude : 6.8
Distance : 1 300 a.l.
Dimension : Ø 5'
A.D. : 21h 01m 36.9s
Déc. : +68° 09' 48"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse NGC 7023NGC 7023 désigne une nébuleuse en réflexion : la nébuleuse de l'Iris, elle doit sa luminescence à un amas ouvert contenu dans sa partie centrale.

Référence : NGC 7822 
Nom : - -
Type : nébuleuse à émission
Magnitude : 8
Distance : 3 000 a.l.
Dimension : 60' × 30'
A.D. : 00h 01m 08.58s
Déc. : +67° 25' 17.0"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Nébuleuse NGC 7822Nébuleuse à émission, mais (comme la plupart des objets de cette nature) elle ne se laissera admirer que sur des photographies en longs temps de poses.

Référence : IC 1396 
Nom : Trompe d'éléphant
Type : nébuleuse à émission
Magnitude : 9.4
Distance : 2 600 a.l.
Dimension : Ø 50'
A.D. : 21h 39m 00s
Déc. : +57° 29.4'
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas ouvert, son âge est estimé à 1 000 000 ans, et nébuleuse associée. Cette dernière est couramment appelée nébuleuse de la « Trompe d'éléphant ».
La Nébuleuse de la trompe d'éléphant, une grande nébuleuse en émission qui fait 3 à 5 fois le diamètre de la pleine lune dans le ciel terrestre.
Vaste nuage d'hydrogène et de poussières associés à un amas ouvert de jeunes étoiles. Il s'étend sur 30 années lumière.



Nébuleuse de la Trompe d'éléphant
L'amas ouvert IC 1396 et la nébuleuse de la Trompe d'éléphant.

Crédits photographiques : SAR

Rechercher sur le site
Valid HTML 5.0 L'usine à bugs !
Société d'Astronomie de Rennes - Maison du Parc - 2, Ave André Malraux - 35000 RENNES - SIREN 480 593 748 - APE 913E