Accueil Vie de la SAR La Une Initiation Système solaire Constellations Lexique

Exploration de Mars

Missions spatiales vers Mars
mission / lancement commentaires
U.S.A.SpaceX 2024
2024
Premier voyage prévu, par une société privée américaine SpaceX (Elon Musk), pour coloniser Mars. Voyage retour non prévu.
Europe_RussieExoMars 2018
2018/2020
Prévue pour 2018/2020, cette deuxième mission emmène un orbiter pour détecter le méthane et 2 robots permettant de sonder le sol jusqu´à 2m. La mission suivante, ExoMars 2018 doit déposer un engin à six roues, qui s'ajoutera aux rovers américains "Spirit" et "Opportunity" arrivés en 2004, et "Curiosity" largué en 2012.
Europe_RussieExoMars 2016
14/03/2016
Décollage réalisé à 10h31. Prévue en 2 étapes, cette mission 2016 utilisera un atterrisseur-test, nommé Schiaparelli, et l'analyse des gaz de l'atmosphère martienne à l'aide d'une sonde TGO (Trace Gaz Orbiter). Le 19/10/2016, TGO est bien sur son orbite mais Schiaparelli ne répond plus depuis son atterrissage.
IndeMars Orbiter Mission
05/11/2013
Première sonde indienne vers Mars. Elle a été placée, avec succès, en orbite le 24 septembre 2014 autour de la planète rouge. Elle est munie de capteurs permettant de mesurer la présence de méthane dans l´atmosphère
U.S.A.M.S.L.
26/11/2011
A 16h02, Atlas V a décollé avec un rover (Curiosity) gros comme une voiture, permettant de creuser sous quelques centimètres de roche. Il est arrivé sans encombre le 6 août 2012 et se déplace actuellement à la surface de Mars.

Curiosity
Mars depuis le rover Curiosity.

U.S.A.Phoenix
04/08/2007
En 2008, cet engin, non mobile, s´est posé près du pôle Nord de Mars. Il étudie la composition chimique du sol et de l´atmosphère
U.S.A.M.R.O.
12/08/2005
Mars Reconnaissance Orbiter devrait obtenir des images stéréoscopiques à haute résolution (25 cm) de la surface martienne.
U.S.A.Opportunity
08/07/2003
Opportunity, de la mission M.E.R, a atterri sur la planète Mars le 25 janvier 2004 dans le cratère Eagle (région équatoriale de Terra Meridiani), soit 22 jours après la sonde Spirit. Ce robot a pour fonction principale l´analyse géologique de la surface martienne.
U.S.A. Spirit
10/06/2003
Spirit, de la mission M.E.R, a atterri le 3 janvier 2004 dans le cratère Gusev. Malheureusement l´engin s´est enlisé le 17 mars 2009, l´engin avait parcouru près de 7,7 km sur Mars. .
EuropeMars Express
02/06/2003
Sa mission est de recueillir des données sur la surface, l´atmosphère, l´ionosphère et le sous-sol de la planète. La sonde comprend un orbiteur et un petit atterrisseur Beagle 2, qui n´arriva jamais sur le sol martien.
U.S.A.Mars Odyssey
07/04/2001
Confirmation de présence d´eau dans le sol martien.
U.S.A.M.P.L.
03/01/1999
Échec : la sonde Mars Polar Lander est également perdue le 03/12/1999 (crash présumé après coupure prématurée du moteur de freinage).
Deux pénétrateurs (l´ensemble était appelé Deep Space 2) étaient également fixés sur l´étage de croisière de Mars Polar Lander. Ils disparaissent avec leur support.
Ces trois dernières sondes : Mars Climate Orbiter, Mars Polar Lander et Deep Space 2, sont parties intégrantes d´une seule et même mission nommée Mars Surveyor 98.
U.S.A.M.C.O.
11/12/1998
Échec : la sonde Mars Climate Orbiter est perdue le 24/09/1999 suite à des données de navigation erronnées (grossière « confusion » entre mesures anglo-saxonnes et système international !).
JaponNozomi
03/07/1998
Mission en cours mais sérieusement compromise, elle devrait permettre l´étude de la haute atmosphère et de l´ionosphère de la planète rouge.
La sonde aurait dû être placée sur orbite martienne depuis octobre 1999, elle ne devrait s´y trouver que le 14 décembre 2003. Les chances sont estimées à 50% étant donné le gel d´une partie du carburant nécessaire à cette mise en orbite martienne.
U.S.A.Mars Pathfinder
04/12/1996
La sonde de croisière ne possède aucune mission scientifique, elle largue avec succès un atterrisseur équipé d´un rover (Sojourner) qui permettra in situ l´étude géologique et climatique de la surface martienne.
RussieMars 96 Orbiter
16/11/1996
Échec : probablement une défaillance du dernier étage du lanceur, la sonde se retrouve sur une orbite trop basse et se désintègre le lendemain dans les hautes couches de notre atmosphère.
U.S.A.M.G.S.
07/11/1996
Mars Global Surveyor procède à une étude globale de la planète : cartographie à haute résolution, climatologie, champ magnétique...
U.S.A.Mars Observer
25/09/1992
Échec : perte inexpliquée de la sonde le 21/08/1993.
U.S.A.Viking 2 Lander
09/09/1975
Mission commune avec Viking 1 Orbiter. 1 300 images du sol seront acquises depuis l´atterrisseur qui cesse de fonctionner le 12/04/1980.
À ce jour, les 2 missions Viking sont encore celles qui ont apportées le plus de connaissances sur Mars.
U.S.A.Viking 2 Orbiter
09/09/1975
Mission identique à la précédente. L´orbiteur transmet plus de 20 000 images dont les meilleures atteignent un résolution de 8 mètres.
U.S.A.Viking 1 Lander
20/08/1975
Mission commune avec Viking 1 Orbiter. Premières vues depuis la surface (1 600) avec l´atterrisseur. Étude directe du sol : composition, propriétés chimiques et magnétiques, recherche de « trace de vie », ...
Cesse de fonctionner le 11/11/1982 après une désactivation involontaire.

La surface de Mars
Mars vue depuis le lander de Viking 1.

U.S.A.Viking 1 Orbiter
20/08/1975
Étude globale de la planète depuis l´orbiteur (plus de 30 000 images transmises).
U.R.S.S.Mars 7
09/08/1973
Échec : défaillance d´un moteur de manœuvre, largage prématuré et perte du module de descente.
U.R.S.S.Mars 6
05/08/1973
Perte de contact avec le module de descente.
U.R.S.S.Mars 5
25/07/1973
Malgré un arrêt prématuré de la mission, en raison d´un problème de dépressurisation, la sonde parvient à transmettre 108 images de l´hémisphère sud.
U.R.S.S.Mars 4
21/07/1973
Échec de la mise en orbite.
U.S.A.Mariner 9
30/05/1971
Première mise en orbite martienne réussie, elle arrive dans la banlieue de la planète rouge le 14 novembre 1971 avant les sondes soviétiques Mars 2 (27 novembre) et Mars 3 (2 décembre).
La sonde explore en détail les satellites Phobos et Deimos sur une période de deux mois, le temps d´attendre une accalmie durant la tempête qui dure.
Elle prendra plus de 7 300 images de la planète, certaines à haute résolution. Découverte de gigantesques formations : volcans géants et complexe Valles Marineris.
Analyse de l´atmosphère : composition, température, pression, ...
Egalement mesure du champ de gravité, étude de l´activité éolienne et... des tempêtes de poussière.
U.R.S.S.Mars 3
28/05/1971
Succès relatif de l´atterrisseur qui parvient à se poser en douceur : 20s de transmissions au sol. Mais échec total de l´orbiteur qui, pour la même raison précédente, ne peut ramener de données vraiment exploitables.
U.R.S.S.Mars 2
19/05/1971
Première sonde dont le module de descente parvient à se « poser » sur le sol martien, cette mission reste cependant un échec.
L´orbiteur continuera son étude globale de la planète sur 362 révolutions. Manque de chance, les données seront toutes inutilisables... une gigantesque tempête de poussière sévie sur la planète entière !
U.R.S.S.Cosmos 419
10/05/1971
Échec : la sonde reste en orbite terrestre à la suite d´une grossière erreur de programmation. La mise à feu du dernier étage avait été « ajustée » sur 1,5... an !
U.S.A.Mariner 8
08/05/1971
Échec : défaillance du second étage du lanceur.
U.R.S.S.Mars 1969B
02/04/1969
Échec : explosion au décollage (mission non officielle).
U.R.S.S.Mars 1969A
27/03/1969
Échec : défaillance du lanceur (mission non officielle).
U.S.A.Mariner 7
27/03/1969
Survol de la planète le 5 août 1969 : mêmes études, mais en plus détaillées, que la mission précédente avec un survol de la région polaire sud (93 vues éloignées + 33 vues proches).
U.S.A.Mariner 6
24/02/1969
La sonde survole Mars le 31 juillet 1969 à une altitude de 3 400 km : étude de l´atmosphère (température, pression, etc), mesure de la masse de la planète, densité, retransmission de 74 images (50 vues éloignées + 24 vues proches).
U.R.S.S.Zond 3
18/07/1965
Échec : rate sa fenêtre de tir, mission détournée en survol lunaire et essais de transmission à très longues distances.
U.R.S.S.Zond 2
30/11/1964
Échec : panne d´alimentation électrique entraînant la perte de contact.
U.S.A.Mariner 4
28/11/1964
Premier survol et premières images en noir et blanc (22) du sol martien.
U.S.A.Mariner 3
05/11/1964
Échec : non-séparation de la coiffe de protection. Les panneaux solaires et les instruments embarqués deviennent inopérents.
U.R.S.S.Sputnik 24
04/11/1962
Échec : reste en orbite terrestre.
U.R.S.S.Mars 1
01/11/1962
Échec : perte de contact lors du premier survol de Mars.
U.R.S.S.Sputnik 22
24/10/1962
Échec : la raison de la défaillance est très incertaine. Probablement l´explosion du dernier étage du lanceur dans les dernières phases de la mise en orbite.
U.R.S.S.Marsnik 2
14/10/1960
Échec : la même défaillance du lanceur que précédemment.
U.R.S.S.Marsnik 1
10/10/1960
Échec : défaillance du lanceur, la sonde n´atteindra pas une distance supérieure à 120 km et retombera sur Terre après sa destruction. Selon de récentes révélations russes, cette mission n´avait pas forcément pour but la planète rouge !
Missions spatiales vers les satellites de Mars

Crédits photographiques : NASA

Rechercher sur le site
Valid HTML 5.0 L´usine à bugs !
Société d'Astronomie de Rennes - Maison du Parc - 2, Ave André Malraux - 35000 RENNES - SIREN 480 593 748 - APE 913E