Accueil Vie de la SAR La Une Initiation Système solaire Constellations Lexique
Table
Constellation proche du pôle céleste Sud faisant référence à Table Mountain, une montagne au sommet plat située près du Cap en Afrique du Sud. Elle contient partiellement le « Grand nuage de Magellan ». Son sigle est Men (Mensa).
Tâches solaires
Taches solaires C'est une région particulièrement active, qui génère orages magnétiques, éruptions, éjections de masse coronale.
Les taches solaires ont une durée de vie de quelques jours à plusieurs mois. Le nombre de taches solaire sert parfois à caractériser l'activité du Soleil.


Taches solaires photographiées par la sonde SoHo le 29 mars 2001


Taureau
Une des 13 constellations du zodiaque, entre les Gémeaux et le Bélier. Elle contient notamment la célèbre géante rouge Aldebaran, les amas ouverts des Pléiades (M 45) et des Hyades (Mel 25) ainsi qu´un résidu de supernova : la nébuleuse du Crabe (M 1). Son sigle est Tau (Taurus).
Taureau de Poniatowski
Marque de considération, accordée au roi de Pologne Stanislas PONIATOWSKI par l´astronome polonais Marcin POCZOBUTT-ODLANICKI (1728 - 1810) en 1777. Cette ancienne constellation, dessinée entre l´Aigle et Ophiuchus, est également connue sous le nom de Taureau Royal.
Auparavant cette région avait abrité un Fleuve Tigre dû à Jacob BARTSCH (dit Bartsius ou Bartschius, 1600 - 1633), l´assistant puis gendre de Johannes KEPLER, qui créa également un Jourdain aujourd´hui remplacé par le Lynx et les constellations actuelles de la Girafe, de la Licorne et de la Croix du Sud.
Télescope
Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir »), est un instrument optique permettant d´augmenter la luminosité ainsi que la taille apparente des objets à observer.
Télescope
Petite constellation australe créée, en 1752, à partir de portions prélevées sur les zones voisines du Sagittaire et de la Couronne australe. Son sigle est Tel (Telescopium).
Télescope d´Herschel
Constellation placée en 1789 par l´abbé Maximilian HELL (1720 - 1792), le fondateur de l´observatoire de Vienne, entre les Gémeaux et le Cocher pour rendre hommage au découvreur d´Uranus : William Friedrich Wilhelm HERSCHEL. Elle sera reprise dans plusieurs éditions, notamment celles de Johann Elert BODE en 1800 et de Elijah BURRIT (1794 - 1838) de 1833 à 1856.
John FLAMSTEED fit figurer un Petit télescope d´Herschel entre les constellations du Taureau et Orion.
Tellurique
Agrandir...Les planètes telluriques (du latin tellus, la terre, le sol), en opposition aux planètes gazeuses, sont des planètes de structure zonée en forme de sphères emboîtées semblable à celle de la Terre ; c'est-à-dire qu´elles possèdent en général trois enveloppes concentriques (noyau, manteau et croûte). Leur surface est solide et elles sont composées principalement d´éléments non volatils ; généralement des roches silicatées et éventuellement un noyau métallique. Leur densité est donc relativement importante et comprise entre 4 et 5,5.
Dans le système solaire, les planètes telluriques sont les quatre planètes internes, situées entre le Soleil et la ceinture d´astéroïdes : Mercure, Vénus, la Terre et Mars. La Lune ainsi que les plus gros satellites naturels des autres planètes ont une structure similaire et pourraient donc aussi être qualifiés de telluriques.
On recherche activement des planètes de ce genre parmi les systèmes planétaires autres que le nôtre, mais leur détection est rendue difficile par leur faible masse (et leur proximité à l´étoile) comparée à celle des géantes gazeuses et des étoiles. Une exoplanète tellurique a été découverte et cette découverte a été rendue publique en avril 2007 : Gliese 581 c (une autre semblait avoir été découverte, OGLE-2005-BLG-390Lb, le 26 janvier 2006).
Temps solaire
Le temps solaire vrai local est l´angle horaire du soleil mesuré en heures. Quand le Soleil passe au méridien le temps solaire vrai local est 0h.
Le temps solaire moyen local est l´angle horaire d´un soleil théorique dit « moyen » qui se déplacerait à vitesse régulière sur l´équateur céleste.
L´écart entre le temps solaire vrai local et le temps solaire moyen local est l´équation du temps.
Le temps civil local est le temps solaire moyen local + 12 heures : ainsi à midi local le soleil vrai est aux environs du méridien local.
Temps Universel (TU ou UT)
Temps solaire moyen de Greenwich + 12 heures.
N.B. : toujours vérifier comment sont données les éphémérides : TU ou heures locales (heures des montres). Les heures locales sont fonction du fuseau horaire légal de rattachement et de l´heure légale d´hiver (TU + 1h pour la France) ou d´été (TU + 2h pour la France).
Terre
Troisième planète par ordre de distance au Soleil.
Thermosphère
La thermosphère est la couche d´atmosphère terrestre qui se situe au-dessous de l'ionosphère. Elle commence à l'altitude de 90-100 km.
Elle constitue avec l'exosphère, l'hétérosphère où la composition de l'air n'est plus uniforme. Le brassage de l'air n'est plus suffisant pour maintenir la distribution de mélange comme dans les couches inférieures. La limite avec l'exosphère dépend de l'activité solaire.
sir THOMSON William, lord KELVIN (Glasgow, 1824 - Netherhall, 1907)
Portrait de William THOMSON William THOMSON, qui recevra le titre de lord KELVIN en 1892, est un mathématicien et physicien écossais surtout connu pour ses travaux sur l´électricité et la thermodynamique.
Il est l´un des premiers, avec Hermann von HELMHOLTZ (1821 - 1894), à s´interroger sur la nature de l´énergie du Soleil. Tous deux apporteront un apport essentiel à la formulation du principe de conservation d´énergie dans un système physique.
Président de la Royal Society entre 1890 et 1895, il entre au panthéon des physiciens en donnant son nom à l´échelle des températures absolues.
Il passe également à la postérité en nommant un promontoire (Promontarium Kelvin, 27.0 °S - 33.0 °O) et une faille de 150 km de longueur (Rupes Kelvin) en bordure du bassin de la mer des Humeurs (Mare Humorum) sur notre satellite.
Titius-Bode
Voir Loi de Titius-Bode.
TOMBAUGH Clyde William (Streator, 1906 - Las Cruces, 1997)
Portrait de Clyde TOMBAUGH C´est vers l´âge de 20 ans que Clyde TOMBAUGH, un fils de fermier américain, construit seul son premier télescope à l´aide duquel il observe et dessine les planètes. C´est l´un de ces croquis de Jupiter qui attire l´attention du directeur de l´observatoire Lowell à Flagstaff (Arizona) : Vesto Melvin SLIPHER (1875 - 1969), qui l´engage le 15 janvier 1929 à la recherche d´une hypothétique planète transneptunienne prédite par le calcul.
Le 18 février 1930, après l´examen systématique de centaines de plaques photographiques, il localise l´objet convoité à 5° de la position annoncée : il vient de découvrir Pluton. En 1932, il entre à l´université du Kansas, puis de retour à l´observatoire Lowell, poursuivra ses recherches photographiques de planètes jusqu´en 1943. À partir de 1946, il travaille à l´élaboration d´un appareil capable de traquer et suivre des missiles. Il terminera sa carrière comme professeur d´astronomie à l´université du Nouveau Mexique.
Ses études méthodiques du ciel l´ont indirectement amené à identifier d´autres types d´objets : près d´une trentaine de galaxies, 5 amas ouverts, 14 astéroïdes et 2 comètes.
astéroïde n° 1604, sa première découverte du genre, porte son nom.
Toucan
Constellation australe, elle contient le Petit nuage de Magellan, l´autre galaxie satellite de notre Voie lactée. Son sigle est Tuc (Tucana).
Transit
Un transit est un phénomène astronomique qui se produit lorsqu'un objet céleste s'intercale entre l'observateur et un autre objet. Le premier objet paraît alors se déplacer devant le deuxième.
Le terme « transit » est utilisé dans les cas où l'objet le plus proche possède un diamètre apparent nettement plus petit que l'objet le plus lointain. Lorsque l'objet s'intercalant possède un diamètre angulaire plus grand que le deuxième, le phénomène est une occultation. Si l'observateur est plongé dans l'ombre de l'objet transitant, il s'agit d'une éclipse. Lorsque le diamètre angulaire du plus proche objet est plus petit mais néanmoins voisin du deuxième objet, on parle d'éclipse annulaire. Chacun de ces phénomènes sont les effets visibles d'une syzygie.
Triangle
Petite constellation à rechercher à l´est d´Andromède. À l´origine composée par deux triangles, un petit et un grand, elle nous est parvenue sous sa forme la plus ancienne, déjà connue des grecs, des romains et des arabes. Elle renferme la galaxie spirale M 33. Son sigle est Tri (Triangulum).
Triangle austral
Petite constellation australe. Sa création pourrait être l´œuvre d´un navigateur hollandais du XVIe siècle : Pieter THEODOR (ou Petrus Theodorus EMBDANUS). Elle sera reprise par Johann BAYER dans son Uranometria en 1603.
Tropique du Cancer
Tropiques Le tropique du Cancer est l'un des cinq parallèles principaux indiqués sur les cartes terrestres. Il s'agit du parallèle de 23° 26' 22" de latitude nord, la latitude la plus septentrionale sur laquelle il est possible d'apercevoir le Soleil directement au zénith, lors du solstice de juin.
Il porte ce nom car, il y a environ 2000 ans, le Soleil entrait dans la constellation du Cancer.
À cause de la précession des équinoxes, le Soleil se situe désormais dans la constellation des Gémeaux.
Tropique du Capricorne
Le tropique du Capricorne est l'un des cinq parallèles principaux indiqués sur les cartes terrestres. Il s'agit du parallèle de 23° 26' 22" de latitude sud, la latitude la plus méridionale sur laquelle il est possible d'apercevoir le Soleil directement au zénith, lors du solstice de décembre.
Il porte ce nom car, il y a environ 2 000 ans, le Soleil entrait dans la constellation du Capricorne. À cause de la précession des équinoxes, le Soleil se situe désormais dans la constellation du Sagittaire.
Troposphère
La troposphère est la partie de l´atmosphère terrestre située entre la surface de la Terre et une altitude de 8 à 15 kilomètres. Elle est plus épaisse à l´équateur qu´aux pôles.
La frontière entre la troposphère et la stratosphère s´appelle la tropopause. Cette couche atmosphérique contient 85% de la masse totale de l´atmosphère... et l´air qu´on respire.
Zone de l´atmosphère terrestre située entre 0 et 10 km d´altitude dans les zones tempérées. Sa limite supérieure s´appelle la tropopause. Elle représente les 5/6 de l´atmosphère terrestre. L´air y contient de la vapeur d´eau et du gaz carbonique, des poussières (surtout de 0 à 3 km).
La température s´y abaisse progressivement 6,5°C par 1000 m jusqu´à -55°C. Siège des événements météorologiques (nuages, orages, etc).
Trou noir
Trou NoirEn 1916, l´astronome allemand Karl Schwarzschild, en s´appuyant sur les travaux d´Einstein, a calculé quelle devrait être la taille d´un astre, pour que la vitesse de libération de celui-ci devienne égale à celle de la lumière.
Cette vitesse est une limite que rien ne peut dépasser, d´après la théorie de la relativité.
On sait, de plus, que la taille d´une étoile à neutrons diminue avec la masse, parce que la gravitation finit par l´emporter sur la pression de dégénérescence.
Si la masse d´une telle étoile augmente, il va donc arriver un moment, appelé limite d´Oppenheimer-Volkoff, où la vitesse de libération de cette étoile va devenir égale à celle de la lumière, et où rien ne pourra plus s´échapper de l´étoile.
Remarquons que la cohésion d´une étoile à neutrons dépend également de l´interaction nucléaire forte. Comme le comportement de celle-ci est très mal connu sous forte gravité, la limite d´Oppenheimer-Volkoff n´est pas connue avec précision. Elle se situe entre 1.5 et 3 masses solaires.
Type spectral
Voir classification spectrale.
Tycho
Le catalogue Tycho est un catalogue d'étoiles résultant de la mission spatiale astrométrique Hipparcos diligentée par l'Agence spatiale européenne. Il existe deux versions du catalogue Tycho-1 et Tycho-2. La dernière se distingue par une précision accrue grâce à des meilleures techniques de réduction de données et par un plus grand nombre d'étoiles listées.
Le catalogue Tycho-2 contient des mesures astrométriques et photométriques pour les 2,5 millions d'étoiles les plus brillantes du ciel
UA
Symbole de l´Unité astronomique.
Unité astronomique
Unité de distance basée sur le demi-grand axe de l´orbite terrestre et définie par l´UAI en 1976. Elle est surtout utilisée pour indiquer les distances relatives des planètes au Soleil.
Elle vaut exactement : 1.495 978 70 × 1011 m (ou 149 597 870 km).
Uranometria
Uranometria est le titre court du catalogue d'étoiles réalisé par l'astronome allemand Johann BAYER. Il a été publié à Augsbourg (Allemagne) en 1603 par Christophorus Mangus sous le titre complet Uranometria : omnium asterismorum continens schemata, nova methodo delineata, aereis laminis expressa.
Uranus
Septième planète par ordre de distance au Soleil.
USNO
USNO-B1.0 est un catalogue plein ciel créé par les chercheurs de l'observatoire naval des états-Unis qui donne les positions, mouvements propres, magnitudes (à travers divers filtres de couleur) et indices étoile/galaxie pour 1 042 618 261 objets extraits de 3 643 201 733 observations.
Rechercher sur le site
Valid HTML 5.0 L´usine à bugs !
Société d'Astronomie de Rennes - Maison du Parc - 2, Ave André Malraux - 35000 RENNES - SIREN 480 593 748 - APE 913E