Accueil Vie de la SAR La Une Initiation Système solaire Constellations Lexique

Flèche - Sagitta - Sge

SagittaC'est l'une des trois plus petites constellations et elle doit son nom à la disposition de ses étoiles les plus lumineuses. Les grecs anciens y voyaient la flèche envoyée par Apollon pour exterminer les Cyclopes, pour d'autres elle symbolise celle lancée par Héraclès pour libérer Prométhée des griffes de l'Aigle.


Quelques objets d'intérêt
objet commentaires

Référence : α Sge
Nom : Sham 
Type : étoile
Magnitude : 4.39
Distance : 473.2 a.l.
A.D. : 19h 40m 05.79186s
Déc. : +18° 00' 50.0061"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Autre appellation : Alsahm.
Son nom vient de celui de la constellation en arabe : al Sahm (la Flèche).

Référence : γ Sge
Nom : Nasi
Type : étoile
Magnitude : 3.51
Distance : 273.9 a.l.
A.D. : 19h 58m 45.42863s
Déc. : +19° 29' 31.7281"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Malgré la lettre qui lui est attribuée, c'est l'étoile la plus brillante de la constellation. Elle appartient au groupe des Hyades.

Référence : ε Sge
Nom : - -
Type : étoile double
Magnitude : 5.67 / 8.35
Distance : 473.2 a.l.
A.D. : 19h 37m 17.39375s
Déc. : +16° 27' 46.0899"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Étoile double, la séparation est de 88".

Référence : U Sge
Nom : - -
Type : variable à éclipses
Magnitude : 6.5 à 9.2
Distance : 1 010 a.l.
A.D. : 19h 18m 48.40888s
Déc. : +19° 36' 37.7223"
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Variable de type Algol, découverte en 1901 par F. SCHWAB. La période est de 3 jours 9 heures 8 minutes et 5 secondes.

Référence : M 71 / NGC 6838 
Nom : - -
Type : amas globulaire
Magnitude : 8.2
Distance : 12 715 a.l.
Dimension : Ø 7.2'
A.D. : 19h 53m 46.49s
Déc. : +18° 46' 45.1
cliquez sur ce logo pour accéder à la carte SARMAP

Amas globulaire M 71Charles MESSIER observa cet amas globulaire le 4 octobre 1780, suite à la déclaration de découverte faite par Pierre André François MÉCHAIN le 29 août précédent. Il avait déjà été repéré par Johann Gottfried KÖHLER (1745 - 1801) cinq ans plus tôt, mais ce dernier n'avait pas pris la peine de divulguer sa trouvaille. Mais la primeure de la découverte semble revenir à l'astronome suisse Jean Philippe Loys de CHÉSEAUX (1718 - 1751) qui l'observa dès 1746.
Il est l'un des amas globulaires les moins denses (état intermédiaire entre amas ouvert et amas globulaire), à tel point que les astronomes ont longuement hésité avant de le classer dans cette catégorie.

Crédit photographique - SAR

Rechercher sur le site
Valid HTML 5.0 L'usine à bugs !
Société d'Astronomie de Rennes - Maison du Parc - 2, Ave André Malraux - 35000 RENNES - SIREN 480 593 748 - APE 913E